Ille-et-Vilaine: Les cambriolages, le point noir de la délinquance

 — 

960x614 illustration cambriolage

Avec 38.507 faits de délinquance enregistrés en Ille-et-Vilaine, les policiers et les gendarmes n’ont pas chômé l’an dernier. Le département reste pourtant plutôt sûr par rapport à la moyenne nationale avec 24,37 faits de délinquance pour 1.000 habitants, contre 32 en moyenne dans le reste de la France.

Des bandes originaires des pays de l’Est sévissent

Le point noir concerne la hausse assez significative du nombre de cambriolages l’an dernier dans le département (+10,4 %), notamment en zone gendarmerie. « L’activité a été très importante sur la deuxième partie de l’année un peu partout dans le département, notamment dans la périphérie rennaise et à Saint-Malo », confirme le colonel François-Xavier Lesueur, commandant du groupement de gendarmerie d’Ille-et-Vilaine.

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire