• Profession : vendeur de produits de sécurité-Alarme sans fil-Sécurité incendie

Billets de securit-home35

Ille-et-Vilaine : un réseau de cambrioleurs géorgiens démantelé par les gendarmes

Ille-et-Vilaine : un réseau de cambrioleurs géorgiens démantelé par les gendarmes

 

source : france bleu

 

Image

 

Un réseau de cambrioleurs géorgiens a été démantelé en Ille et Vilaine précise dans un communiqué Philippe Astruc le procureur de la République de Rennes.  Les vols étaient commis dans des résidences principales, d'ailleurs depuis septembre 2019 une recrudescence de ces cambriolages, de jour comme de nuit, a été constatée.  Un groupe d'enquête, composé des brigades de recherche de Rennes, Vitré, Redon et Montfort-sur-Meu, a été mis en place par la gendarmerie nationale.

 

Six arrestations et des condamnations

 

"Les surveillances réalisées ont permis d’identifier six ressortissants géorgiens hébergés sur la commune du Rheu (près de Rennes). Le travail de recoupement, les exploitations téléphoniques et les opérations de criminalistique ont permis de leur imputer plus d’une vingtaine de cambriolages commis entre septembre et novembre 2019" explique le procureur.  En début de semaine deux cambrioleurs ont été localisés à Nîmes. Ce sont en tout six personnes qui ont été interpellées au Rheu et à Nimes . Les cambrioleurs ont été condamnés ce vendredi  à des peines de 2 à 5 ans de prison et à une interdiction définitive du territoire national.  Ils sont écroués.

Les perquisitions ont permis la découverte de nombreux objets provenant de vols par effraction dans des résidences.

 

 

 

Près de Rennes. Les gendarmes mettent un terme à une série de 14 cambriolages

Le duo de cambrioleurs, dont un âgé de 14 ans, a totalisé près de 14 cambriolages sur les secteurs de Saint-Gilles et Iffendic. Et également volé une voiture. Ils ont été interpellés mercredi dernier par des gendarmes qui avaient engagé d’importants moyens.

E58eab420ac53ccf4fc067d0185f224a pres de rennes les gendarmes mettent un terme une serie de 14 cambriolages 0

Les faits avaient été portés à la connaissance des gendarmes de la compagnie de Montfort. La semaine dernière, trois habitations sont cambriolées dans la commune de Saint-Gilles. Dans l’une d’elles, les cambrioleurs font main basse sur tout ce qu’ils peuvent trouver à l’intérieur et aussi sur une Ford Kuga dont ils découvrent les clés.

Les gendarmes décident alors de mettre un dispositif de surveillance dans le secteur et les patrouilles ont le signalement du véhicule volé.

Mercredi dernier, vers 13 h, une patrouille repère la Ford à Montfort-sur-Meu et tente de l’intercepter. Mais les cambrioleurs appuient sur l’accélérateur et foncent sur les routes de la commune. Pas question pour les militaires de continuer la poursuite au risque de provoquer un accident.

40 gendarmes mobilisés

 

Quelques minutes plus tard, le véhicule volé est signalé roulant à grande vitesse entre l’Ermitage et Breteil. Les gendarmes décident de mettre en place un barrage à Breteil. Les voleurs vont alors décider d’abandonner leur véhicule et s’enfuient à pied. Les forces de l’ordre vont alors déployer une quarantaine de militaires, les experts de la cellule criminelle ainsi qu’un hélicoptère. Des effectifs des compagnies de Montfort-sur-Meu et de Rennes qui vont débusquer les fuyards un peu avant 14 h. Un jeune de 19 ans et un mineur de 14 ans déjà connus de la justice.

Mais surtout, les gendarmes vont découvrir dans leur véhicule un butin assez impressionnant. Une dizaine de téléphones portables, deux consoles de jeux, trois tablettes, des bijoux, du matériel hi-fi ainsi que 2 500 € en liquide.

18 mois de prison dont 12 mois ferme

 

Les gendarmes découvriront que ces objets proviennent de sept cambriolages commis mercredi matin sur la commune d’Iffendic. Ils seraient à l’origine de près de 14 cambriolages.

Le mineur à l’issue de sa garde à vue a été placé dans un centre éducatif fermé. Quant au majeur, il a fait l’objet d’une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel hier mardi. Il a été condamné à 18 mois de prison dont six mois avec sursis. Il a été écroué à l’issue de l’audience.

Ille-et-Vilaine: Les cambriolages, le point noir de la délinquance

 — 

960x614 illustration cambriolage

Avec 38.507 faits de délinquance enregistrés en Ille-et-Vilaine, les policiers et les gendarmes n’ont pas chômé l’an dernier. Le département reste pourtant plutôt sûr par rapport à la moyenne nationale avec 24,37 faits de délinquance pour 1.000 habitants, contre 32 en moyenne dans le reste de la France.

Des bandes originaires des pays de l’Est sévissent

Le point noir concerne la hausse assez significative du nombre de cambriolages l’an dernier dans le département (+10,4 %), notamment en zone gendarmerie. « L’activité a été très importante sur la deuxième partie de l’année un peu partout dans le département, notamment dans la périphérie rennaise et à Saint-Malo », confirme le colonel François-Xavier Lesueur, commandant du groupement de gendarmerie d’Ille-et-Vilaine.

 

 

 

 

 

 

La gendarmerie de Rennes lance un blog pour que les victimes de cambriolages puissent y retrouver leurs objets.

Par Fanceinfo 

 

La gendarmerie de Rennes lance un blog pour que les victimes de cambriolages puissent y retrouver leurs objets. En décembre dernier, deux personnes avaient été interpellées.

 

 

Cambriolages 2 3450485

 

En décembre dernier, la gendarmerie de Rennes fait une prise record de 380 objets parmi lesquels des bijoux et autres objets de valeurs. À la suite de cette prise, deux interpellations ont eu lieu et une personne complice a également été mise en examen. Elle stockait le butin chez elle. L'enquête est toujours en cours afin de déterminer notamment la filière d'écoulement de ces objets.

Afin de pouvoir restituer ce qui a été volé, les gendarmes ont décidé de lancer un blogCes cambriolages ont eu lieu en Ille-et-Vilaine, dans le courant de l'année 2017.